thalassa

forum sur la mer et la voile
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 voici venu le temps du carenage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
berni13
Admin
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : marseille
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: voici venu le temps du carenage   Mar 17 Avr - 17:56

Le carénage est la série d'opérations de révision périodique de la coque d'un navire, incluant le nottoyage de la coque sous la ligne de flottaison, et généralement le décapage (ponçage) des restes d'antifouling, et la remise en peinture.
C'est une opération qui nécessite des précaution pour la santé de ceux qui la pratiquent et pour l'Environnement en raison de la toxicité des peintures et des solvants. Les déchets de cette opérations sont des déchets toxiques et dangereux, qui devraient être éliminés conformément à la Loi, mais qui finissent souvent à la mer.

Un antifouling (ou peinture antifouling) est une peinture dite « antisalissures » destinée à empêcher les organismes marins de se fixer sur la coque des navires. Il présente un triple intérêt :

Les coques lisses offrent moins de résistance à l'avancement, augmentant la vitesse des navires et réduisant la consommation de carburant (1 à 2 mm d'algues et organismes fixés sur une coque cause une perte de vitesse d'environ 15 %).
Les organismes fixés détériorent la surface des coques, qu'elles soient constituées de bois, de métal ou de résine. Les tarets, limnories (ex Limnoria quadripunctata) et quelques autres organismes marins térébrants peuvent fortement et rapidement dégrader les coques de bois, ou d'autres organismes qui dégradent la couche dure (gelcoat) des coques en résine et fibre de verre ou fibre de carbone.
Les coques des navires transportent moins d'organismes aquatiques fixés hors de leur milieu ou d'un océan à l'autre, ce qui limite l'introduction de pathogènes ou d'invasifs, phénomène ancien, mais en très forte augmentation avec le développement des transports maritimes et le ballastage/déballastage des navires. (Rem : Ce phénomène est probablement amplifié par l'appauvrissement de la biodiversité des littoraux et zones portuaires, appauvrissement auquel il contribue. Il existe aussi en eau douce, avec par exemple la moule zébrée qui se montre très invasive depuis quelques décennies).
L’efficacité d’un antifouling est directement liée à l’épaisseur appliquée.
Cette condition sera d’autant plus essentielle que le taux d’érodabilité
de l’antifouling sera élevé. Néanmoins, même s’ils sont moins concernés,
les antifoulings durs n’échappent pas à la règle.
La plupart des conseils d’application des antifoulings font état de « deux
couches ». Ceci est en effet suffisant en théorie.
Cependant, chaque personne manie différemment le pinceau ou le rouleau.
Certains utilisateurs appuient plus, « tirant » ainsi le produit et
déposant donc moins épais ; d’autres vont trouver certains antifoulings
trop épais et les diluer pour faciliter leur application (lors du séchage,
l'antifouling doit être appliqué en épaisseur suffisante !
le diluant s’évapore, l’épaisseur sèche sur le support étant donc
inférieure à celle d’un antifouling non dilué)…
Il est donc plus précis et sûr de raisonner non seulement en nombre de
couches mais aussi en quantité de produit nécessaire pour couvrir la
surface de la carène. Le pouvoir couvrant indiqué sur les pots ou fiches
techniques des produits est alors la meilleure base de calcul.
Exemple :
Pouvoir couvrant :
10 m2/L + surface de carène : 20 m2 = 2 litres d’antifouling par couche
ASTUCE : Comment calculer la surface d’une carène ?

Bateaux à fond plat : bateaux à moteur,
bateaux Voiliers à tirant d’eau moyen Voiliers à quille étroite à faible tirant d’eau
bateaux à quille longue et retour de galbord et profonde

Calcul : F x (B + T)
Calcul : 0,75 x F x (B + T)
Calcul : 0,5 x F x (B + T)
noyade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/thalassa/
 
voici venu le temps du carenage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après 4 Caterham, voici venu le temps de la 911...
» ben voici la mienne avec son carenage...
» Serait il temps ?
» Voici mon passe temps
» Voici l'homme le plus rapide de tous les temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
thalassa :: thalassa :: technique :: navigation-
Sauter vers: